AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interview with a Texan [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel Dane*

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 30
Age du perso : 26 ans
A Eden depuis : Quelques semaines
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 06/01/2009

LOG BOOK
About Love:
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Interview with a Texan [libre]   Sam 10 Jan - 5:29

Voilà quelques temps que le point de chute de Nate se trouvait être les alentours de la nouvelle cité humaine, Eden. L'endroit était agréable, de vastes étendues boisées ou pas, un climat bien plus supportable que ce que le Texan avait connu. Il y avait une concentration humaine assez importante pour opérer un nouveau départ. Pourtant, sous ses dehors sauvages et attirants rampaient encore les stigmates du virus. La première rencontre de Nathaniel avec un autochtone avait été mouvementée. Il croisait pour la première fois depuis des jours un autre humain et ce dernier avait essayé de le tuer. Avec la rage d'un désespéré, avec la férocité d'un animal pris au piège. C'était lui ou l'inconnu. Et puis, il avait compris. Eden était en pleine "guerre" avec ceux qu'ils nommaient les Renégats, une bande de débraillés qui se complaisaient dans la sauvagerie et le chaos. Une lutte tellement manichéenne que Nate trouvait la situation tour-à-tour amusante et désespérante. Sans le vouloir, il avait tué un membre de l'une des factions. Sans le vouloir, il avait participé à cette guerre. L'inconnu avait peut-être des amis, une famille...

Nathaniel se laissa tomber au sol. En une décennie d'errance, le Texan avait compris l'importance des forêts. L'époque actuelle dépourvait les humains de presque tout le confort moderne. Deux choix se présentaient aux survivants...se lamenter sur la Fée Electricité devenue si capricieuse ou retrouver les réflexes des ancêtres. Des souvenirs diffus de leçons scolaires revinrent à la mémoire de Nate. La forêt avait offert aux hommes, il y a longtemps, refuge et nourriture. Nathaniel avait réappris à reconnaître les baies comestibles, les arbres fruitiers. Il avait réappris à traquer le gibier à grand renfort d'empathie. Il était seul avec Warm Wind. Il n'avait nul besoin de devenir sédentaire.
Son étalon derrière, lui, le guidant par la bride, il emmena Warm Wind d'un mince filet d'eau qui serpentait entre des berges herbues. Nate se dirigea vers les sacohes accrochées à sa selle et en sortit deux pommes. S'accroupissant aux pieds de son cheval qui trempait ses lèvres dans l'eau froide, il mordit dans le fruit.

Nathaniel évitait depuis ses 16 ans les grandes villes désertes. Il préférait les groupes d'humains hétéroclites, où se mêlaient tous les âges. Les pillards ne traînaient jamais d'enfants ou de vieux avec eux. Le Texan flatta l'encolure de son cheval qui souffla bruyamment.


"Un peu de tenue, garçon. Nous avons de la visite."

Nathaniel tourna son regard vers un fourré de l'autre côté du fin ruisseau. On ne survit pas dix années aux bandes de pillards sans repérer les gens tapis dans l'ombre. Il croqua de nouveau dans le fruit, son regard bleu pétillant rivé sur le buisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
America Sanders**

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 33
Age du perso : 21 ans.
A Eden depuis : 1 mois.
Humeur : Renfermée.
Date d'inscription : 29/11/2008

LOG BOOK
About Love: Un coeur difficile et pris. Difficilement pris.
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: Interview with a Texan [libre]   Lun 2 Fév - 16:18

    La forêt, la forêt. Ce n'est pas encore Eden, ou du moins, c'est encore l'extérieur de la ville. Amy devrait passer son temps dans l'enceinte d'Eden ? Soit ! Soit. Mais elle avait ces moments là, où elle avait besoin d'air. Besoin de s'éloigner du monde et de se retrouver seule. Ça lui arrivait plus ou moins souvent. La cascade, la forêt, tant que finalement.. S'était loin d'un camp comme de l'autre, America y trouvait son compte. Étrange ? Non. Normal.. Selon elle.

    Les pas s'enchainent, foulent, froissent et brisent le sol végétal. Le silence est de mise pour sa part. Un long silence. Pourquoi ? Parce qu'elle se croit seule. Il n'y a qu'elle, la faune et la flore. Les iris changeantes passent sur les alentours, avisent, guettent, observent, on ne sait jamais tout de même. L'expression marquée par le calme étonnant. Enfin.. Le calme, on pourrait plutôt dire que cet air là, peint sur ses traits féminins montre l'humeur de la brunette. En clair ? Renfermée. Ça, c'est une humeur constante.

    Sur qu'America s'éloigne du prototype charmant, talons, sourire et discussion agréable. Elle est plutôt.. Silence, calme, neutralité et perdue dans la forêt. Et oui, une main se lève pour dégager une branche sur son passage. Ça craque, mais elle ne s'arrête pas. La branche de relâcher, les doigts se frottent les uns contre les autres avant qu'elle ne vienne ôter une mèche brune gênante devant son regard. Et.. Non mais il y'a du bruit là bas ? Elle s'arrête. Si, si, elle se décide. Sur le coté là bas, il y'a du bruit. Une main qui part en arrière pour venir chercher son colt attacher à la ceinture de son jeans, elle ne le sort pas non plus pour le moment. Amy est tout juste méfiante.

    Et finalement.. Elle arrive, a dicerner entre les feuillages un.. Cheval. Rien qu'un cheval. Un cheval qui.. Parle ? Oh. Arrêt. Froncement de sourcil de la part d'América. On se reprend jeune fille, un cheval ne parle pas. Et en plus, elle s'est faite repéré alors forcement, elle laissera échapper un..


    " Shit.. "

    .. De très vaguement marmonné. Les lèvres se pincent, l'expression se froisse, elle garde la main sur son arme en se redressant. Droite. Elle finit par avancer d'un pas et appercevoir le jeune homme. Le cheval ne parle pas. Soulagement ! .. Ou pas. Elle avise Nathaniel. Silencieuse. América ? C'est une .. Une jeune fille. On l'aura surement remarqué. Il le remarquera rapidement. Ses bottes poussiéreuses, pour avoir foulé de trop le sol de la forêt, sont a demi-cachés par un jeans délavé devant et sur les poches arrières. Un débardeur noir et une veste en cuir de la même teinte, courte. Les cheveux lachés sur ses épaules, longs et lisses. Les traits ? Charmants si ce n'est particulièrement fermés. Un bonjour América ?


    " Mh.. "


    Apparement .. Pas. Elle ne décroche plus un mot. Plus rien. Elle partirait bien mais on ne tourne pas le dos a un inconnu. On ne sait jamais ce qui peut arriver. Serait-elle méfiante ? Oh, si peu, si peu. En fait.. Si, totalement.


[ J'espère que ça n'a pas dérangé que je réponde ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3tincelle.cowblog.fr
Nathaniel Dane*

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 30
Age du perso : 26 ans
A Eden depuis : Quelques semaines
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 06/01/2009

LOG BOOK
About Love:
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Interview with a Texan [libre]   Mer 4 Fév - 2:09

Une silhouette s'extirpa des hautes herbes après avoir lâché un "shit" discret mais pas suffisamment pour l'ouïe de Nathaniel. Masquant un léger sourire derrière sa main qui tenait le fruit, il distingua bien mieux l'inconnu qui se terrait dans l'épais tapis de verdure. Une jeune femme. De longs cheveux sombres qui ne s'encombraient pas d'un brushing sophistiqué. Elle n'en avait pas besoin. Son regard farouche et sauvage se mariait à la perfection avec cette apparence négligée par l'errance. Si elle était d'Eden, elle serait un minimum "soignée". Quand on cherche à rebâtir une civilisation, on met un point d'honneur à respecter ces petits gestes quotidiens qui ont fait la grandeur de l'homme moderne. La principale étant bien évidemment l'accession à l'eau potable et accessoirement au gâchis, inhérent à toute frénésie du nettoyage.

Apparemment, l'apparition paraissait peu encline à la discussion. Après tout, dans l'époque où tous les deux vivaient, il était rarissime de croiser la route d'un bon samaritain. Les humains pensaient dasn un premier temps à leur propre survie. Ils étaient rares les Nathaniel Dane qui espérait toujours rencontrer une personne qui n'aurait pas oublié son humanité au fon fond d'une ville inhabitée.
Nate s'asseya au bord du cours d'eau, adoptant une position dite "en tailleur". Installé de cette façon, il ne pourrait attaquer puisque c'était la première chose que l'on craignait lorsque l'on croisait un autre survivant. L'attaque...le premier habitant d'Eden qu'il avait croisé l'avait payé de sa vie. On ne prenait plus le temps de juger ou de donner une chance. On agissait avant que l'autre ne le fasse.
Il leva les mains, paumes tournées dans la direction de la jeune femme en signe de non agression.


"Je n'ai pas l'intention de t'attaquer." Aïe...pas le meilleur départ pour faire connaissance. "Je m'appelle Nate, survivant de l'Epidémie, un poor lonesome cowboy qui cherche simplement un peu de calme." Il sortit de sa sacoche un autre fruit. "Une p'tite pomme?"

Nathaniel avait le chic pour faire des entrées remarquables et remarquées. C'est pas tous les jours, dans un monde post-apocalyptique où un survivant propose à un autre de partager des ressources qui, on l'imagine aisément, s'avère fort maigres. Le ton léger et amusé de Nate abondait également en ce sens. Généralement, les humains qui ne sont rattachés à aucun "clan" ne parlent pas. Ils aboient. Ils crient. Ils essaient de protéger le peu de possessions que la vie ne leur a pas volé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
America Sanders**

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 33
Age du perso : 21 ans.
A Eden depuis : 1 mois.
Humeur : Renfermée.
Date d'inscription : 29/11/2008

LOG BOOK
About Love: Un coeur difficile et pris. Difficilement pris.
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: Interview with a Texan [libre]   Mer 4 Fév - 21:37


    America ? Soignée ? Oui et non. Disons que .. Jouer sur les apparences n'est pas vraiment sa priorité. Loin de là. Bien que.. Oui, dans le fond, elle ne manque pas de charme. C'est une chose que la demoiselle sait, sans pour autant s'y attacher et même s'y attarder. Les prunelles changeantes, d'un vert incertain, posées sur le jeune homme. Amy l'analyse. Silencieuse a présent. Les lèvres qui se pincent, l'expression emprunte d'une neutralité tout à fait avenante, notons l'ironue de la chose, qui se froisse donc a peine. Elle inspire, mais ne laisse pas exalte de soupir de ses lèvres. 

    Les yeux se plisseront au commentaire du jeune inconnu. Ah oui, il commence bien lui dit donc. Elle ouvre la bouche, a peine, pour mieux la refermer. La main toujours dans son dos, près de son arme. Elle n'a pas confiance. La parole d'un inconnu reste toujours moins fiable qu'autre chose. Un pas de fait, de toute manière, elle est repérée. Il a l'air.. Il a l'air. Seul ? C'est une évidence América. Perdu ? Pas vraiment. Occupé a manger plutôt. Logique n'est ce pas ? Ah oui, c'est le moins que l'on puisse dire. Le visage se penche sur le coté, une main, celle de libre, vient balayer, entre l'index et le majeur, une mèche brune pour la placer de coté. 

    Elle finit alors par redresser le visage. Il faudrait peut être ouvrir la bouche Miss Sanders ! C'est une chose qui semble dans ses projets. Oui-oui. Pour preuve.. 

    " Pas l'intention de m'attaquer ?  Mh. "

    D'accord. Niveau sociabilité, il faut avouer qu'Amy ne bat pas des records dans le genre. A se demander comment est ce qu'elle a bien pu finir espionne au coeur d'Eden. Peut être qu'elle est plus douée à l'interieur de la ville. Qui sait ! Ou alors.. Peut être bien qu'elle l'ouvre encore moins. Possible.

    " Un Cowboy dans les bois me propose une pomme.. " 

    Ah oui, vu comme ça. Un effort peut être ? Elle détache la main de son dos. Voila l'effort, elle ne pense pas qu'il va l'attaquer, mais elle reste sur ses gardes et a distance. Un pas de fait, les bottes viennent marteler le sol, une fois.

    " Qu'est ce que vous faite dans le coin ? " Un instant de reflexion et .. " Ah oui, chercher du calme. Vous n'êtes pas le seul dans ce genre de cas. Et non merci pour la pomme. " 

    Une once de politesse. Etonnant tout de même, on en aurait presque douté à l'entendre parler et a la voir faire. Les lèvres se pincent a nouveau. 

    " Je vais aller chercher ma tranquilité par là. " 

    Et la main se tend pour désigner la direction opposée. Elle ne dérange pas. Elle comprend le besoin de solitude. Ce n'est pas elle qui va.. S'incruster. Loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3tincelle.cowblog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview with a Texan [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview with a Texan [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo] La Légende d'Ignaqua : Interview de Jean-Christophe DRUEZ
» le québec libre!!!
» Base de Torcy - nage en eau libre
» Interview de rafi haladjian
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden, a new beginning II :: • Memories • :: Archives du forum :: Archives des topics-
Sauter vers: