AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " Come, Break Me Down. " Une rencontre fracassante dans un bar en dehors d'Eden. [ Andrew. ]

Aller en bas 
AuteurMessage
America Sanders**

America Sanders**

Nombre de messages : 135
Age : 33
Age du perso : 21 ans.
A Eden depuis : 1 mois.
Humeur : Renfermée.
Date d'inscription : 29/11/2008

LOG BOOK
About Love: Un coeur difficile et pris. Difficilement pris.
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: " Come, Break Me Down. " Une rencontre fracassante dans un bar en dehors d'Eden. [ Andrew. ]   Dim 30 Nov - 23:05

    Il est bientôt 21h. Dans ce bar hors d'Eden. Et America a décider de prendre le temps de se mêler au monde. Pas qu'elle l'apprécie tout particulièrement, mais finalement, ça ne fait pas tant de mal que ça de voir des visages inconnus. Pour preuve, elle est là depuis .. Une demi heure. Oui, environ, ça doit être ça.

    Sa bière posée sur le bord de la table de billard. Les bras croisés, a bonne distance de cette dernière. Un inconnu s'est porté volontaire pour jouer avec elle. Qui ne se proposerait pas ? Mis à part l'absence de sourire et cette expression particulièrement calme voir renfermée, Amy est charmante. Mais qu'on se rassure, ce n'est pas ce qu'elle est venue chercher ici. Être charmante est le dernier de ses soucis, et loin de ses préoccupations premières. Des talons compensés aux pieds majoritairement caché par un jeans foncé. Un débardeur noir sous une veste en cuir courte qu'elle a quitté plutôt.. La jeune femme s'habille pour le moins simplement. Sous le débardeur, a la ceinture de son pantalon se trouve toujours son arme a feu, majoritairement dissimulée. Arme qu'elle ne quitte pas. Comme une sécurité, un objet qui rassure. Elle aurait pu opter pour un porte bonheur a mettre dans le porte monnaie, mais non, elle a préféré.. Un colt. Chacun son truc !

    Les bras se décroisent, elle s'avance vers sa bière pour s'en saisir et en boir une gorgée tranquillement. Silencieuse, elle ne doit avoir décrocher qu'une dizaine de mot depuis la début de la partie. Ca semble plutôt bien se passer pour elle. La blanche vient de prendre directement la direction d'un des trous de la table. La main tenant le verre le dépose a nouveau sur le bord de la table alors qu'elle récupèrera la seconde d'après la queu de billard. Elle commence a contourner la table en jetant un vague regard au type, mauvais perdant de surcroit. L'attention a vite fait d'en revenir ensuite à la table pour observer les diverses positions et les meilleures opportunitées. Les yeux se plissent. La main libre vient balayer une mèche brune d'un simple geste. Elle s'arrête. Se penche. Se place. Vise et tire. Agile.. Elle est plutôt agile a ce jeu là. Qu'elle continue a ce rythme là.. Et elle gagnera sans mal.

    Les minutes s'écoulent et les coups s'enchainent avec brio au milieu de ce bar remplit de monde, absorbé soit par l'alcool, soit par les discussions. America contourne a nouveau la table pour viser la dernière boule restante. C'est un carton. Elle se redresse l'espace d'un instant.


    " T'as perdu. "

    Et voila, les onzièmes et douxième mots viennent de s'extraire de sa bouche. Ce n'est pas trop tôt. Le type ? Qu'on le croit ou non, il prend relativement mal les choses. Il y'a encore des machos en ce monde. Perdre contre une femme. Ce n'est pas ça. Amy n'a même pas le temps d'essayer de rentrer la blanche restante que l'homme, a peine agé de la trentaine l'attrape par le bras. " T'as triché. On recommence. "

    Les contacts, elle n'aime pas. Surtout quand c'est aussi brutal. Elle se dégage vivement en le fusillant du regard. Les prunelles d'un emeraudes mitigés et changeants de posé sur ce dernier, elle ramène sa main droite armée de l'instrument vers l'Homme et place l'extrémité sous son menton en appuyant.


    " Fait pas chier. Et ne me touche pas. Compris ? "

    " Alors, elle se rebelle la Gamine ? Tu veux t'en prendre une ? " L'homme chasse son bras ainsi que la queu de billard sur la droite. Le mouvement est suivit alors qu'elle viendra lui donner un coup de talon dans le pied pour dévier son attention suivit d'un coup sec avec le baton contre la nuque. Ca commence.. America ne tient jamais en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3tincelle.cowblog.fr
Andrew Johnson*

Andrew Johnson*

Nombre de messages : 122
Age : 29
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Il était là au commencement, mais fait partit désormais des renégats.
Humeur : Ne se laisse pas abattre, peu importe les obstacles qui se dressent sur son chemin.
Date d'inscription : 30/11/2008

LOG BOOK
About Love: Why can't I breathe whenever I think about you ?
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: " Come, Break Me Down. " Une rencontre fracassante dans un bar en dehors d'Eden. [ Andrew. ]   Dim 30 Nov - 23:44

    Aujourd’hui Andy a été convoqué par Quentin. Quand il a apprit ça, Andrew a tout de suite pensé qu’il était démasqué, que tout le monde était au courant de son double jeu, et qu’il allait devoir en subir les conséquences. Mais la réalité fut tout autre. Il lui a tout simplement proposé de devenir le mentor d’une jeune renégate en infiltration dans la cité. Alors comme ça, ils ont eux aussi des espions. C’est une information cruciale qu’il pourra divulguer à Nicolas à leur prochaine rencontre. Il a juste à récupérer tous leurs noms et à les dénoncer. Cette idée d’avoir une protéger ne lui déplait d’ailleurs pas. Si il se rapproche de l’un d’entre eux, ça sera plus simple de tous les mettre à découvert. Enfin bon, il verra ça au moment voulu. Là, il va d’abord faire sa connaissance. Après avoir apprit où elle se retrouverait ce soir, Andrew décida de s’y rendre et de l’approcher en douceur. Il ne va pas lui dire tout de suite qui il est, histoire de découvrir petit à petit ses réactions. Il va l’observer, et puis il lui avouera ensuite qui il est vraiment. Grâce à une photo que lui a donnée Quentin, Andy put facilement reconnaître la jeune femme qui porte le nom d’América. En l’observant, il se demanda pourquoi une fille comme elle a tenu a rejoindre les renégats. Qu’est ce qui lui est arrivé dans sa vie pour quelle fasse le choix de prendre une telle décision. Ce clan est profondément mauvais, ils font le mal autour d’eux sans aucune pitié. Il ne comprend pas comment elle a pu en arriver là. Mais si il gagne sa confiance, il le découvrira peut être. Quand elle se dirigea vers une table de billard, Andrew y vit une occasion d’allé à sa rencontre. Il se rapprocha alors d’elle, puis se proposa de jouer. Il n’est pas particulièrement bon, mais c’est un moyen comme un autre de la tester. Ah oui, puisqu’il compte bien la provoquer, la pousser à bout pour voir de quoi elle est vraiment capable. Elle ne lui fait pas du tout peur. Il en a vu des plus imposants tout de même. C’est pas une jeune en talon qui va l’effrayer. En tout cas le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle se démerde bien au billard. D’ailleurs faut avouer que ça le dérange un peu de se faire battre par une fille. Et oui, il a un côté macho donc forcément. Quand elle a finalement réussi à lui foutre la pâté, Andrew proposa une autre partie sous prétexte qu’elle venait de tricher. Bien entendu, même si ça ne lui fait pas particulièrement plaisir de perdre, il a dit ça pour la provoquer. Il commence doucement à la chercher. Visiblement, elle n’aime pas du tout les contacts physiques, ce qui le fit sourire. Elle a du répondant la ptite. Il poursuivit son jeu jusqu’à ce qu’elle lui écrase le pied et qu’elle lui donne un coup de queue de billard sur la nuque. Alors là, on peut dire qu’elle est chanceuse d’être devenue sa protégée, sinon il lui aurait fait payer cet affront. Andy fit une grimace de douleur avant de reprendre ses esprits et de la regarder en fronçant les sourcils. Oh il va pas non plus se laissé faire. Il est d’humeur joueuse ce soir. Il se rapprocha alors d’elle et d’un geste vif et très calculé, il lui attrapa le bras qu’il fit passer derrière son dos. Si elle ose bouger, il remonte son bras de façon à ce qu’elle sente ses articulations se tirer violement. Et si elle n’a toujours pas compris, il lui casse tout simplement le bras. En espérant ne pas aller jusque là. Il a pas envi d’aller jusque là, mais si elle ne l’écoute pas, il n’aura pas d’autre choix. Il se colla ensuite à son dos, puis rapprocha ses lèvres de son oreille pour lui chuchoter quelques mots.

    Calme toi ma jolie … C’est Quentin qui m’envoie, il m’a demandé de m’occuper de ta formation. Je vois que t’as du caractère, on va bien s’amuser tous les deux.

    Andy la maintenu comme ça encore pendant un moment, puis finit par la lâcher le sourire aux lèvres. Il comprend pourquoi Quentin a accepté qu’elle intègre leur clan. Mais n’empêche qu’il le fera payer pour toutes les saloperies qu’il a causées. Bon, après l’avoir observé un moment et vu quelles sont réactions, Andrew peut clairement affirmer qu’il va avoir du travail avec elle. Mais tant mieux, il aime bien les défis et les femmes combatives. Il croisa ensuite les bras puis regarda la jeune Amy dans les yeux un léger sourire aux lèvres.

    Une chose, la prochaine fois que tu t’en reprends à moi, je te brise tous les doigts.

    Bien sur, ce sont des paroles en l’air. Mais il doit se montrer menaçant, tel qu’un renégat doit être sinon elle va vite avoir des soupçons sur lui. Il va éviter le plus possible de la blesser, mais après ça dépend de son comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
America Sanders**

America Sanders**

Nombre de messages : 135
Age : 33
Age du perso : 21 ans.
A Eden depuis : 1 mois.
Humeur : Renfermée.
Date d'inscription : 29/11/2008

LOG BOOK
About Love: Un coeur difficile et pris. Difficilement pris.
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: " Come, Break Me Down. " Une rencontre fracassante dans un bar en dehors d'Eden. [ Andrew. ]   Lun 1 Déc - 0:13

    Il y'a des rencontre fracassante dans une vie et surement que celle-ci avec Andy en était une. Mais ce sont généralement les rencontres les plus marquantes, parfois, dans tout les sens du terme. Pour le moment, America ignore tout bonnement qui est son adversaire. Il faut avouer qu'elle le considère tout simplement comme un inconnu parmi tant d'autre à qui elle n'accorde pas d'attention particulière, sauf au moment où, ce dernier, se décidera a jouer la résistance avec elle.

    Pour lui faire face, il faut avoir de l'aplomb, tout simplement parce que la force physique ne fait pas tout. Bout de femme qu'elle est perchée sur ses talons, c'est certain qu'elle ne saurait pas faire le poids face à un homme d'une telle carrure. Mais il faut avouer une chose, Amy aime les défis, elle n'aime pas se faire mal, mais quand le jeu en vaut la chandelle.. Pourquoi pas. Il y'a des risques qui méritent d'être pris. Elle est loin d'être particulièrement douillette. Au geste vers son bras, au pivot qu'il lui force à faire, America en froncera les sourcils. Un brin de surprise qui passe sur ses traits avant de si vite s'effacer pour une neutralité à fleur de peau. Penser a sourire ? A d'autre ! Surtout dans ce genre de situation. Sûrement qu'Andrew lui aura saisit le bras droit, le plus proche, mais également tenant la queue de billard. Elle se fige. Pourquoi ? Parce qu'elle connait cette prise, la bonne blague. Être bagarreuse, oui, tête brulée, non. Elle a besoin de son bras. Elle ne bouge pas. Il se rapproche, elle n'aime pas ça. Le regard changeant bascule sur le coté pour jeter un coup d'œil à L'homme. Aviser son profil pendant a peine quelques secondes à son murmure. Génial. Quentin lui envoie un de ses sujets pour s'occuper de sa formation. Elle ne répond pas. Parfaitement de marbre. Et ce, pour la bonne et simple raison qu'elle attend qu'il la relâche.

    Une fois chose faite, elle avance d'un pas en dégageant vivement son bras. Ce n'est pas brutal, non non, tout juste vif. Un pivot sur ses talons, elle fait face à Andy pour l'aviser de haut en bas et de bas en haut. Elle le jauge. L'analyse d'un regard. Le tout dans un silence singulier. Finalement, la langue claquera contre son palais. Signe d'un mécontentement évident.


    " Ma formation va bien. Tu peux retourner dans ton trou. "

    Elle lui désigne la sortie du menton. Elle n'a besoin de personne pour lui apprendre quoique ce soit. Elle se débrouille seule. Seule ou avec Zack. Personne d'autre. Elle n'a pas confiance, pas même en les renégats. C'est .. Une longue histoire que cette absence de confiance en quiconque. Peut être un handicap par instant. Ou une force a d'autre, c'est une chose à voir. Elle attrape sa bière de sa main droite pour venir la river a ses lèvres. Toujours aucun sourire de rendu en réponse aux siens. Elle ne lui présente rien d'agréable. Ne se montre pas plus sociable que ça. A ses secondes paroles, elle ne fera que boire une gorgée de sa mousse avant de faire quitter le verre de ses lèvres.

    " Encore faut-il que t'arrives a attraper mes doigts. Commence comme ça et t'iras pas loin. En fait.. Réflexion faite, ne commence pas. T'iras nul part de toute manière. "

    Ouh le caractère. Si seulement s'était dit avec un sourire. Ça pourrait passer .. Plus agréablement, mais non.. Même pas. C'est dit avec ce même calme. Amy est du genre a se barricader derrière un mur de glace. De béton armé, ou peut être bien des deux tant que ça protège du monde. Sa bière en main, qu'est ce qu'elle fait ? Et bien elle s'éloigne. Elle n'a rien a faire avec un type pareil. Renégat ou pas. Et la sociabilité alors ? Pour d'autre. Elle.. Ça lui passe au dessus de la tête. Surement que Quentin sera mécontent. Mais qu'importe. Ou peut être qu'Andrew saura faire front. Là.. ça pourrait devenir intéressant. Peut être.

    En attendant de voir la suite des choses.. Ou pas. Elle continue de s'éloigner, mais vers le bar. Elle va aller payer sa bière et pense très certainement la finir d'une traite pour sortir de ce bar. Histoire de prendre l'air.

    " La bonne blague franchement..Non mais quel bordel. C'est pas permis. Mh. "

    Ces mots là sont marmonnés au passage. Polie ? Jamais. Elle se soigne pourtant, Amy essaie de faire des efforts. Enfin.. Entre essayer et pouvoir, il y'a une différence, c'est bien connut d'ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3tincelle.cowblog.fr
Andrew Johnson*

Andrew Johnson*

Nombre de messages : 122
Age : 29
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Il était là au commencement, mais fait partit désormais des renégats.
Humeur : Ne se laisse pas abattre, peu importe les obstacles qui se dressent sur son chemin.
Date d'inscription : 30/11/2008

LOG BOOK
About Love: Why can't I breathe whenever I think about you ?
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: " Come, Break Me Down. " Une rencontre fracassante dans un bar en dehors d'Eden. [ Andrew. ]   Lun 1 Déc - 0:53

    C’est certain que des rencontres comme celle là, on en vit pas tous les jours. D’ailleurs on peut même dire que c’est la première fois qu’il fait une telle rencontre. Avec lui c’est tout ou rien, mais jamais au milieu. Soit c’est la bagarre assuré au premier mot déplacé, soit il se montre calme et discute tranquillement. Et oui ça lui arrive de temps en temps d’être agréable. Si on creuse, on peut même le trouver attachant. Mais bon, encore faut-il creuser très profondément. Faut avouer qu’Andy trouve la personnalité de la jeune femme très intéressante. Pour le moment il ne la cerne absolument pas, mais ça ne se saurait tarder. Des filles comme elle il en a connu plein. Elles ont toutes vécus un drame dans leur vie, se sont forgé une carapace impénétrable. Comment il le sait ? Et bien tout simplement parce qu’il a vécu exactement la même chose. Il sait qu’elle est là pour une raison, pour une blessure secrète qui doit encore la faire souffrir aujourd’hui. Oh sa formation va bien ? Voilà une personne qui vient légèrement d’être froissé. Elle pensait surement être assez forte et téméraire pour se débrouiller toute seule. Mais elle se trompe sur toute la ligne. Elle n’a aucune idée de la merde dans laquelle elle vient de mettre les pieds. Elle est inconsciente, et Andrew peut parier que d’ici quelques temps elle regrettera amèrement le jour où elle a serré la main de Quentin. Elle pourrait avoir tellement mieux. Il a du mal à comprendre pourquoi les gens ne font aucun effort pour améliorer leur quotidien. Elle pourrait vivre dans la cité avec les autres, avec des gens de confiance qui pourrait s’occuper d’elle. Bien sur il se doute que l’idée d’avoir besoin de quelqu’un la dégoute. Mais qu’elle ne s’y méprenne pas, tout le monde a besoin de soutien et d’une épaule sur laquelle se reposer.

    T’as pas à me dire ce que je dois faire. Et si tu crois que tu vas pouvoir survivre longtemps en désobéissant aux ordres de Quentin, tu te mets le doigt dans l’œil. Fais attention à ce que tu fais et à ce que tu dis.

    América a exactement le genre de comportement que Quentin n’apprécie pas. Elle ne le connaît pas encore bien, mais elle va vite se rendre compte que lui désobéir est une très, très mauvaise idée. Yen a plusieurs qui se sont fait éliminer pour moins que ça. Alors si il a un conseil à lui donner, c’est obéir sans broncher. Lui aussi il a horreur de recevoir des ordres de quelqu’un, mais c’est toujours mieux que de se retrouver avec une balle dans la tête. Et qu’elle ne se voile pas la face, il le fera sans hésitation. Andrew l’observa boire sa bière puis la suivit jusqu’au bar. Si elle croit pouvoir se débarrasser de lui aussi facilement, elle se trompe complètement. Andrew c’est pas le genre de mec qui se laisse faire ou qui abandonne facilement sa tâche. La preuve aujourd’hui, il y a de plus en plus de soupçons sur sa loyauté mais pourtant il continue la mission. A tout moment il risque de se faire tuer. Alors pas de chance pour elle, elle va l’avoir sur le dos pendant un certain temps. Ca serait plus simple pour tous les deux si elle acceptait qu’il fasse ce qu’il a faire. Il pourrait très bien lui apprendre beaucoup de choses. Tout comme il pourrait lui faire ouvrir les yeux sur ce qu’elle est en train de commettre comme grossière erreur. Andrew esquissa un sourire quand il entendit la dernière remarque de la jeune femme. Elle a du caractère, ça se confirme de plus en plus.

    Laisse moi te dire ce que je pense … Je pense que tu es une fille complètement inconsciente qui vient de sauter à pied joins dans une merde incroyable. Tu t’imagines certainement être assez grande pour te débrouiller toute seule et avoir personne sur le dos. Mais tu te trompes sur toute la ligne. Sans moi tu ne tiendras pas un mois dans ce clan. Alors avant de refuser mon aide, réfléchis y à deux fois.

    Il la regarda un moment dans les yeux avant de commander un verre de whisky au barman. Il essaie de l’aider, mais encore faut il qu’elle arrête de faire sa bornée. Il aimerait la mettre en garde dans le clan qu’elle vient d’entrer, mais elle est bien trop têtue et obstiné pour l’écouter. Mais tant pis, il finira bien par y arriver. Il tourna ensuite la tête vers elle, un sourire aux lèvres.

    Au faite je m’appelle Andrew. Toi c’est América, et ton petit ami c'est Zack. Zack, un simple pion que Quentin n’hésitera pas à éliminer si tu lui poses des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
America Sanders**

America Sanders**

Nombre de messages : 135
Age : 33
Age du perso : 21 ans.
A Eden depuis : 1 mois.
Humeur : Renfermée.
Date d'inscription : 29/11/2008

LOG BOOK
About Love: Un coeur difficile et pris. Difficilement pris.
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: " Come, Break Me Down. " Une rencontre fracassante dans un bar en dehors d'Eden. [ Andrew. ]   Lun 1 Déc - 1:28


    Difficile a cerner America ? C'est peu dire. Elle se cache admirablement derrière ses apparences de dure. Surement que dans le fond, elle s'est endurcit par le temps et les épreuves passées. C'est même certain, personne ne devient aussi.. Réfractaire au monde par un simple coup de baguette magique ou sans raison valable. C'est même certain. Est ce qu'elle a seulement conscience dans quel pétrin elle s'est mise en étant auprès des renégats ? Peut être.. Ou pas. L'idée même d'avoir une vie heureuse, dans une maison avec un chien et accessoirement des enfants est loin de ses préoccupations. Elle n'a pas ce genre d'objectif. Le bonheur n'est qu'éphémère et fuyant quand on y regarde bien de son point de vu. Et oui, c'est ainsi qu'elle voit les choses. On peut penser qu'elle est défaitiste ? Oh.. Bien du monde le pense. Elle est dans le noir sans voir le blanc. De sa naissance jusqu'a aujourd'hui, rare ont été les instants de bonheur et de sourire. Elle a peut être même oublié ce qu'était sourire. A une exeption près. Une exeption qui porte un prénom, et encore.. Elle est distante. Toujours. Lui et les autres. Ils ont droit a cette distance, a cette éternelle mise a l'épreuve. Alors .. Andy.. Andy qu'elle ne connait pas, ce n'est même pas une mise à l'épreuve qu'il endure avec Amy, mais plutôt une mise en quarantaine, une expulsion de la zone règlementaire de contacte et de dialogue. C'est assez particulier comme conception, on le comprendra bien. Il le comprendra surement très vite.

    " Je ne désobéis pas. Je n'ai pas besoin d'un.. Comment on apelle ça ? Une sorte de mentor ? Ouais. Ca doit être ça. Mais bordel, tu te prends pour qui pour te croire à la hauteur d'apprendre et enseigner a quelqu'un comment marcher ? On se connait pour ça ? Je crois pas. J'ai pas besoin des inconnus qui sont accessoirement macho et mauvais perdant. "

    Au moins, elle s'est arrêtée, une fois au bar pour pivoter a nouveau sur ses talons en posant sa bière sur le comptoir alors que sa seconde main se sera levée pour venir balayer les airs, histoire d'accompagner ses dires de manière claire. Les doigts échouent contre ses cheveux pour dégager une mèche brune d'un geste simple et rapide. Habituel. Les mots qui sortent de sa bouche sont rugueux, loin d'être doux et plein de précausion. Mais en attendant, ses gestes laissent voir encore une part de féminité évidente. Oui, il lui en reste.

    " Shit. "

    Et voila, c'est repartie pour un tour, elle pose une main sur le comptoir et la seconde vient se camper à sa hanche alors qu'elle viendra river son regard mitigé d'une pointe marron sur Andy. Elle l'avise de haut de bas et finit par remonter son regard jusqu'a son visage pour s'y arrêter.

    " Tu parles comme un témoin de Jéhova ! T'es de quel coté a me demander dans quelle merde je me suis mise ? Et qu'est ce que ça peut te foutre que je soit inconsciente ? C'est pas tes oignons, si ? "

    Perspicace. Il lui parle de la situation dans laquelle elle est ? Oh.. Mh. Elle, elle se demande de quel coté il est. Il ne devrait pas parler comme ça. Mais simplement lui proposer son aide. Voila la logique d'América. Méfiante, sauvage qu'elle est. Elle ne mache pas ses mots. Et le tout est toujours dit sans l'ombre d'un sourire. Et la suite.. La fin. Quand il osera parler d'Andrew. Elle en plissera les yeux en basculant le visage sur le coté. Un moment de silence. Serait-ce un soupçon de colère qui monte en elle ? Très certainement. Il ne faut pas parler d'Andrew de la sorte. Un talon claque contre le sol alors qu'elle se rapprochera sans pour autant établir le moindre contact. Elle baisse d'un ton. Garde son regard rivé sur Andrew.

    " Evite d'utiliser Andrew pour me faire plier. Ca sert a rien et ça me contrarie. Okay ? "

    Ce n'est pas une menace. Oh non, elle dit ce qu'elle pense. Toujours. Elle se redresse, établit a nouveau la distance pour se saisir a nouveau de sa bière et en boir une longue gorgée. C'est ainsi qu'elle terminera son demi. Le verre de reposé vide sur le comptoir dans un claquement. Elle pense a en commander un autre ? Avec lui a coté ? Non. Ou peut être. Elle va l'écouter ? Ca reste franchement a voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3tincelle.cowblog.fr
Andrew Johnson*

Andrew Johnson*

Nombre de messages : 122
Age : 29
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Il était là au commencement, mais fait partit désormais des renégats.
Humeur : Ne se laisse pas abattre, peu importe les obstacles qui se dressent sur son chemin.
Date d'inscription : 30/11/2008

LOG BOOK
About Love: Why can't I breathe whenever I think about you ?
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: " Come, Break Me Down. " Une rencontre fracassante dans un bar en dehors d'Eden. [ Andrew. ]   Lun 1 Déc - 2:27

    Si il ya quelqu’un en mesure de lui apprendre quelque chose, c’est bien lui ! D’ailleurs c’est pas pour rien que Quentin lui a confié ce travail. Andrew a vécu toute sa vie dans la rue, il sait comment sont les gens, et comment s’en défendre. Oh ça yest, voilà qu’elle met son côté mauvais joueur et macho sur le tapis. Elle a joué une fois avec lui au billard et elle pense savoir comment il est. Et après elle ose lui demander pour qui il se prend. La situation est plutôt ironique. En faite, on dirait exactement lui à son âge. A cette époque il trainait dans les rues à piquer tout ce qu’il trouvait. Il était persuadé n’avoir besoin de personne. Et puis une personne est rentrée dans sa vie, Jill plus précisément. Pendant l’espace d’un instant il a cru que tout allait changer. Malheureusement, il est tombé de très haut. C’est cette déception qui l’a poussé à rejoindre les renégats pour les espionner. Il n’avait plus rien à perdre, alors pourquoi ne pas faire cette mission commando suicide chez l’ennemi ? Ce qui est le plus comique, c’est que les gens qu’ils pensaient être ses amis le prennent pour un traître, sans lui laisser le bénéfice du doute. Andrew était là lors de la construction de la cité, comment pourrait il tout abandonner pour une bande de salopards ? Certes il a un caractère particulièrement difficile et une personnalité torturé, mais ça fait pas de lui un mauvais bougre pour autant. Il a un cœur, malgré les apparences. Il aime se montrer ainsi, se faire détester. Au moins ça évite qu’il s’attache et de revivre ce qu’il a vécu avec ses parents et avec Jill. Il préféra ne pas répondre à cette provocation. Qu’elle continue de faire la grande gueule, dans peu de temps elle la fermera. Quand Amy lui dit qu’il parlait comme un témoin de Jéhova, il répéta sa phrase d’un air moqueur. En plus d’avoir un caractère de cochon elle a de l’humour. Quelle chance il a d’être devenu son mentor ! Andrew la regarda en soupirant quand elle lui demanda de quel côté elle se trouvait. C’est vrai qu’avec ses propos ça peut prêter à confusion. Faut qu’il rectifie le tir tout de suite.

    Ne sois pas stupide ! Si je suis ici à te parler c’est parce que je fais partit du clan des renégats. J’essaie juste de te donner quelques conseils pour ton entrer. Où est le mal ?

    C’est pas possible ça ! Même pas elle essaie de faire un effort pour sympathiser avec des gens de son clan. Elle ne pense tout de même pas s’intégrer en tirant la tronche et en se montrant désagréable. N’empêche qu’il a réussi à trouver un des points faibles de la jeune femme. Qui aurait cru qu’avec cette apparence de dure elle puisse tenir sincèrement à quelqu’un. Il a tenté sa chance en mentionnant son petit ami, et visiblement ça marche puisqu’elle vient clairement de dire qu’elle est contrariée. C’est son truc à lui d’observer les gens et de s’en prendre à eux avec les sentiments. En plus ce qu’il vient de dire c’est pas du tout des conneries. Si vraiment Amy pose trop de problèmes à Quentin, il se servira de son copain comme menace. Puisque de toute évidence, ce dernier n’est pas vraiment utile au clan des renégats. Celle qui l’intéresse, c’est bel et bien America. Il n’aura aucun scrupule à tuer ce pauvre Zach. De toute façon il n’a pas du tout le profil du parfait tueur. Quentin n’aura donc aucun scrupule à s’en prendre à lui pour atteindre la jeune femme.

    Pour qui tu me prends ? Je sais très bien que Zach est ton point faible. Si on le menace tu risque d’obéir comme un ptit toutou. N’attend pas qu’on en arrive jusque là pour faire ce qu’on te demande. T’es pas idiote au point de vouloir nous défier.

    Est-elle aveugle au point de ne pas voir qu’il essaie de lui donner des conseils et de l’aider ? Pourquoi elle se braque autant ? Si elle continue comme ça, elle risque de vraiment l’énerver. Et ça serait vraiment pas cool pour elle. Il la regarda terminer sa bière, puis fit un léger signe de tête au barman en guise de remerciement pour lui avoir rapporté son verre de whisky. Il le but d’un trait puis tourna la tête vers Amy avant de la regarder dans les yeux.

    Je te propose quelque chose. Soit tu acceptes que je devienne ton mentor, et dans ce cas je pourrais t’assurer une protection chez les renégats, car crois moi tu en as besoin. Soit tu me demandes de partir, ce que je ferais sur le champ. En revanche tu te retrouveras seule, sans allié, et quand Zach se fera égorgé, je ne bougerais pas le ptit doigts. Ton destin est entre tes mains. Fais le bon choix pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
America Sanders**

America Sanders**

Nombre de messages : 135
Age : 33
Age du perso : 21 ans.
A Eden depuis : 1 mois.
Humeur : Renfermée.
Date d'inscription : 29/11/2008

LOG BOOK
About Love: Un coeur difficile et pris. Difficilement pris.
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: " Come, Break Me Down. " Une rencontre fracassante dans un bar en dehors d'Eden. [ Andrew. ]   Lun 1 Déc - 18:02

    Est ce qu'America savait seulement qu'Andrew était une de ces personnes capables de lui apprendre .. " La vie " en quelque sorte ? Absolument pas. Entre ce qu'il pouvait bien prétendre et la la foi qu'elle accordait à ses dires, il y'a une marge non négligeable. Surtout pour une Amy qui n'a confiance en personne. Pas réellement. Ne pas faire confiance permet d'éviter d'autres blessures. Celle quand on s'ouvre, quand on laisse son interlocuteur en voir trop sur elle. Zack ? Zack est.. Son exception. Parce que, comme on dit, il y'a toujours une exception qui confirme la règle. Une exception un rien difficile a gérer par instant. Surtout.. En ce moment. Mais ça, Andy ne le sait pas, ne le voit pas, ne peut pas le savoir. Et surtout, elle ne lui dira pas. Ce n'est pas le genre de fille a se laisser à la première épaule qui se présente a elle. Ni même a accepter une main tendue sortie de nul part. Têtue ? Oh oui, elle l'est et pas qu'un peu. Elle l'assume en plus ! Alors, Andrew face a elle a bien du travail. Parce qu'elle ne compte pas plier aussi facilement. America ne compte pas se laisser mener aussi facilement face a un macho. Et oui ! Elle voit en lui un macho. En même temps.. C'est de cette manière qu'il s'est présenté. Enfin, qu'importe.. Pour le moment, ses pensées, son esprit, le tout est tourné vers une analyse de son interlocuteur. Les manies, les sourires, les paroles. Amy l'analyse purement et simplement derrière ses attaques. C'est une manière de se protéger, de communiquer.. Enfin plus ou moins. Mais également d'analyser les réactions en fonction de ses dires. Et ce revirement là.. La jeune fille l'a vu. Elle en plisse légèrement les yeux d'ailleurs. Les iris d'un vert douteux, marqués par quelques filaments chocolatés l'observe pendant un long moment. Une de ses mains ramenée a son verre posé sur le bar pour le faire tourner entre ses doigts. Un genoux se plie pour provoquer un léger déhanchement. America n'est qu'un enchainement de manie contradictoire. De la rigidité à la féminité. Un brouillon.

    " Tu me donnes quelques conseils pour me sortir de la merde ou m'y plongé jusqu'au cou ? Enfin, je demande ça comme ça hein. "

    Une pointe d'ironie qui accompagne un geste de la main pour illustrer ses dires. Un mouvement de plongé. Et ensuite, la main qui balaie l'air. Signe de désinvolture, que ce n'est vraiment pas grave. Que sa question n'a pas réellement d'importance, mais .. Ce n'est pas vraiment .. Vrai. Elle se pose des questions et cherche a savoir. Elle ne peut pas avoir confiance en quelqu'un qui joue la manipulation des sentiments pour convaincre. Car d'après América, quiconque manipule les sentiments est capable de bien pire. Sans compter que la jeune femme est du genre à ne pas faire confiance aussi facilement. Il ne faut pas trop lui en demander niveau sociabilité. Enfin.. Amy le prend pour qui ? Oh. Elle l'a déjà dit ! Un témoin de Jéhovah voyons. Pour la Brune, ce sont des personnes redoutables en terme d'embobinage. Il devrait presque prendre ça pour un compliment. Presque.

    " Qui te parle de défier quiconque ? Non mais j'hallucine. Attend, on se refait la scène là.. "

    Un moment de blanc, elle se redresse légèrement. Elle compte vraiment refaire la scène ? Apparemment. Et c'est parti pour un tour.

    " Tu débarques de nul part. On joue au billard, limite si tu m'agresses pas. Après, tu me menaces, moi et mon mec. Et après ça, je dois te faire confiance et te suivre les yeux fermés avec un sourire accessoirement niais ? Non, mais tu me prends pour un gourde sans cervelle ou quoi ? L'abus. "

    Voila. Une chose de faite, elle a replacée la scène comme il faut. Ensuite ? La proposition tombe, elle prend le temps d'y réfléchir. Quelques secondes suffisent. Elle plisse légèrement les yeux avant de lever la main droite et de dresser l'index pour faire quelques signe pour désigner un ensemble dont ferait parti Andy.

    " Je paris que le satisfait ou remboursé ne marche pas dans ce genre de cas ? Mh ? "

    Ah la bonne blague. Très de plaisanterie ! Ça veut bien dire qu'il y'a quelque chose qui l'intrigue, qu'elle ne refuse pas tout en bloc. La touche d'humour cache d'avantage un instant de réflexion qu'autre chose. La langue finit par claquer contre son palais. Un " Mh. " de lâcher et elle finit par reprendre en posant la paume de sa main sur le comptoir.

    " Okay. On va bien voir si t'en vaut la peine. Si c'est pas le cas, j'irais au bureau des réclamations. J'hallucine quand même.. "

    Pfiou, Amy en a un soupir. Et pourtant, elle vient d'accepter, il ne rêve pas. Derrière le semblant de réticence, elle accepte son mentor. Ce qui ne veut pas dire qu'America lui accorde totalement sa confiance, les yeux fermés. Oh non, loin de là. Il n'en a pas finit avec elle.
    En attendant, un pivot sur ses talons sera fait pour se placer face au bar, elle sort de quoi payer de sa poche et le pose a plat sur le bar.

    " Hey, sert moi un whisky aussi, avec glaçon tant qu'a faire ! "

    Ça, c'est pour le barman d'accosté au passage. Amy a besoin de quelque chose de fort. Parce que les choses coulent parfois mieux avec un peu de ce liquide ambrée. Aucune inquiétude, elle le tient bien cet alcool. Elle le tient même très bien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3tincelle.cowblog.fr
Andrew Johnson*

Andrew Johnson*

Nombre de messages : 122
Age : 29
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Il était là au commencement, mais fait partit désormais des renégats.
Humeur : Ne se laisse pas abattre, peu importe les obstacles qui se dressent sur son chemin.
Date d'inscription : 30/11/2008

LOG BOOK
About Love: Why can't I breathe whenever I think about you ?
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: " Come, Break Me Down. " Une rencontre fracassante dans un bar en dehors d'Eden. [ Andrew. ]   Mar 2 Déc - 22:05

    Amy ne fait confiance en personne, et bien c’est exactement la même chose pour Andrew. Et c’est pour les mêmes raisons qu’elle. Il ne veut pas qu’on en sache trop sur lui, et il a peur de s’attacher pour ensuite perdre les personnes qu’il apprécie. Il a vu ses parents mourir sous ses yeux, c’est un événement qui l’a profondément marqué, et il donnerait tout pour ne pas revoir cet instant à chaque fois qu’il essaie de s’endormir. C’est devenu une sorte d’obsession qui le ronge. Cette image de sa mère en train de mourir est en permanence dans sa tête, et il ne sait plus quoi faire que ça cesse. Peut être qu’il doit trouver la bonne personne, celle qui parviendra à lui faire oublier le passé pour se concentrer plus attentivement sur le futur. Mais pour le moment, il ne l’a pas encore trouvé. Il aurait aimé que ça soit Jill, mais ses sentiments ne sont pas du tout réciproque. En tout cas une chose est certaine, plus jamais il ne laissera faire avoir une nouvelle fois par une fille. C’est terminé, il ne va plus se laissé aveugler par ses émotions. Andy la regarda dans les yeux quand elle lui demanda si les conseils qu’il lui donnait étaient pour l’aider ou bien pour encore plus la mettre dans la merde. Et bien en sachant qu’en réalité il ne fait pas du tout partit du clan des renégats et qu’en plus il les déteste, on peut clairement dire qu’il lui dit tout ça pour l’aider. Si seulement il pouvait lui faire comprendre que la vie qu’elle en train de poursuivre n’en vaut absolument pas la peine, il serait content. Il en a marre de passé pour le salopard et le traitre de service aux yeux de tout le monde. Si pour une fois il arrivait à montrer à quelqu’un qu’il n’est pas le méchant qu’il laisse transparaitre, ça sera une sorte de victoire pour lui. Peut être que finalement, il a besoin de Amy tout autant qu’elle a besoin de lui. Peut être qu’elle saura faire de lui quelqu’un de meilleur, sans s’en rendre compte bien évidemment.

    Le rôle du mentor c’est de protéger, pas de faire des sales coups. Tu n’as pas confiance en mois ça va de soit. Mais crois moi, jamais tu auras un geste ou une réaction de ma part qui te donneras raison de le faire.

    C’est vrai après tout. Les intentions d’Andrew ne sont du tout de la trahir ou de lui jouer un mauvais tour comme pourrait le faire un renégat. D’ailleurs en parlant de ça, il vient à se demander si cette idée de mentor n’est pas un test. Si il était réellement mauvais comme tous les autres, surement qu’il se servirait d’Amy comme d’un pantin. Qu’il lui ferait faire des choses désagréable et qu’il la pousserait à bout. Mais même si c’est ce que Quentin attend de lui, jamais il ne fera ça. Bien sur Andy peut jouer avec les sentiments, bien sur il peut s’attaquer avec brutalité aux points faibles des gens. Mais pourquoi le ferait-il avec la jeune femme ? Elle ne lui a rien fait, alors il n’a aucune raison de la blesser volontairement. Quand Amy résuma en gros ce qu’il venait de se passer entre eux, Andy ne put s’empêcher d’esquisser un sourire. Il hocha ensuite de la tête à cette question qui lui semblait totalement rhétorique. Au bout de quelques minutes a essayé de la convaincre, voilà qu’elle accepte enfin sa proposition. Comme quoi lui poser un dilemme a suffit pour qu’elle voit la réalité en face.

    T’as fais le bon choix ! Tu l’ignores peut être, mais comme tu es une jolie fille, Quentin va surement vouloir que tu passes dans son lit. C’est un peu son cadeau de bienvenue, avec en bonus les coups de fouets pour pimenter le tout. Je vais essayer de m’arranger avec lui pour que tu n’es pas à subir ça.

    Ca c’est une chose qu’elle ignorait surement. Et bien évidement, elle ne devait pas s’en douter une seule seconde en acceptant d’intégrer les renégats. Quand Andrew lui dit qu’il va lui éviter ça, il est très sérieux. C’est pas des paroles en l’air pour gagner sa confiance. Le jeune homme la regarda quand elle commanda son whisky puis prit à nouveau la parole.

    Je peux te demander pourquoi t’as voulu intégrer la bande ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
America Sanders**

America Sanders**

Nombre de messages : 135
Age : 33
Age du perso : 21 ans.
A Eden depuis : 1 mois.
Humeur : Renfermée.
Date d'inscription : 29/11/2008

LOG BOOK
About Love: Un coeur difficile et pris. Difficilement pris.
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: " Come, Break Me Down. " Une rencontre fracassante dans un bar en dehors d'Eden. [ Andrew. ]   Mar 2 Déc - 23:09

    Non, Amy n'a confiance en personne. Évidement. Finalement, avec Andrew, surement qu'ils ont bien plus de points communs qu'il n'y parait. Le passé est un poids pour l'un, comme pour l'autre. Pourtant.. América est bien jeune. 21 ans et tellement de marques. Ça pourrait être invivable, insupportable pour bien du monde. Mais pour elle, c'est avant tout une force, ce qui lui a permis de se créer une carapace aussi solide. Malgré tout, cette force a ces limites. La jeune femme en est consciente. Intérieurement plus fragile, plus vascillante par instant, chose qu'elle cache pourtant a merveille. Cette aide que lui propose Andy est .. Innattendue au regard de la Brunette. Elle est pour le moins étonnée. Même si elle vient d'accepter, elle ne sait pas. Hésite. Ne fait pas plus confiance. Laisser une personne l'approcher de trop près, l'aider, lui apprendre.. C'est une chose qu'elle s'est trop rarement permise pour ne pas en souffrir en retour. Car d'après elle, toute bonne chose a un revers. Et ces revers, elle ne les aime pas. Non, elle ne veut pas tomber. Elle s'accroche bien trop. Même si elle peut trébucher, jamais elle ne se permettra de chuter de peur de ne pas se relever. América être une aide pour Andrew ? Oh.. Elle est loin de penser une telle chose, loin de s'en douter. Puisque finalement, loin de connaitre son nouveau Mentor. Une main se lève a ses lèvres pour que ses doigts viennent tout juste les effleurer. Le regard changeant posé sur son interlocuteur. C'est l'instant de la reflexion. Surement à ses dires, mais également a ce qu'elle vient d'accepter, Amy pense déjà aux conséquences qui pourraient se faire facheuses ou désagréables. Penser positif ? Qu'on ne lui en demande pas trop. Ce n'est pas le genre. La main se détache de ses lèvres, elle en a un soupir.

    " Evidement que je n'est pas confiance. Je te connais pas. Et puis, pour croire en toi, je dois avant tout voir. "

    Il faut le voir pour le croire ! C'est bien ça. Elle a besoin de preuves. De beaucoup de preuves, constament, pour croire en une personne. Zack lui même en fait les frais. Il subit a chaque fois cette mise a l'épreuve qui lui a même valut d'integrer les Renégats.

    " Je verrais bien si j'ai fait le bon choix en temps et en heure. "

    Un moment de silence s'en suit. Pourquoi ? Parcequ'Andy vient de parler d'une chose, une chose qui la dégoute, qui lui renvoit des images passées. Elle ne dit rien. Se barricade derrière son calme et son silence en laissant son esprit envahit par un ensemble d'images plus désagréables et salissantes les unes que les autres. Et surtout.. Ces images sont d'une violence remarquable. Les emeraudes se détachent d'Andy pour passer sur les alentours. Elle pense a sa mère.. Non, pardon, sa Génitrice. Cet homme. Et surtout le final. Il y'a des instants aussi court soient-ils qui se font finalement plus marquant qu'autre chose. Le regard en revient finalement à Andy. Les pensées sont chassés, c'est le retour à la réalité. A l'instant. Loin des souvenirs. La main finit par balayer une mèche de cheveux.

    " Mh.. "

    Elle ne commente pas ? Non. Les mots sont tout simplement restés bloqués au fin fond de sa gorge. Elle inspire, laisser couler le sujet. Quentin ou pas, il ne la touchera pas. Ce n'est pas parceque c'est le chef qu'il aura le droit de poser ses mains sur elle. Un seul homme à ce droit. Et c'est un droit qu'Amy a bien mis du temps à lui céder. Et puis.. Pourquoi ? Oui, pourquoi est ce qu'elle est rentrée chez les Renégats ? C'est une bonne question. Une grande question. Elle en hausse pourtant simplement les épaules.

    " Pourquoi toi, tu as voulut l'intégrer ? "

    Elle ne veut pas répondre a cette question, pas encore. Peut être parceque ce serait la connaitre un peu mieux. En savoir un peu plus sur elle.. Sur son histoire. Quoiqu'on en dise après tout, c'est l'histoire qui fait l'Homme. Elle, pour le moment, elle la subit. L'histoire passée, mais aussi présente. Le verre de Whisky arrive, l'attention se détourne, se porte sur son verre et chemine jusqu'au serveur qu'elle remercie d'un simple signe de la tête. Les doigts accaparent l'objet, le lève et le porte a ses lèvres. Une longue gorgée est bu avant qu'elle ne le repose en plissant les yeux. Brulant. Brulant mais necessaire.

    " Et pourquoi avoir accepté d'être mon Mentor ? "

    Autre question qui lui vient à l'esprit alors qu'Andy gagne a nouveau son attention. Elle l'observe pendant un long moment. Lui, ses manies, découvre. Un peu curieuse dans le fond. Attentive qu'elle est.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://3tincelle.cowblog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: " Come, Break Me Down. " Une rencontre fracassante dans un bar en dehors d'Eden. [ Andrew. ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
" Come, Break Me Down. " Une rencontre fracassante dans un bar en dehors d'Eden. [ Andrew. ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théodore Bagwell "T-Bag" (Prison Break)
» Byby-dada 200 Crocoburio "Le retour du Vulbis"
» "Shinkin haramitsu daikômyô"
» Le Livre des Merveilles ("Le Devisement du Monde") - Livre premier
» divers rp de partout, theme "gwen pete un plomb"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden, a new beginning II :: • Memories • :: Archives du forum :: Archives des topics-
Sauter vers: