AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Siroter son verre détend il vraiment ? [Tom]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jessie Palmer
♥.. I am Your Heroine ..♥
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 28
Age du perso : 27 ans
A Eden depuis : 5 Printemps
Humeur : Un petit coup de blues...
Date d'inscription : 10/01/2009

LOG BOOK
About Love: Maxime Callahan... don't flee me...
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Siroter son verre détend il vraiment ? [Tom]   Sam 14 Mar - 0:12

    Jessie avait décidé d'aller boire un petit verre. Rien ne c'était passé dans sa bien triste vie ces trois derniers moi, si ce n'est que certaines vies lui avaient encore filées entre les doigts. C'était comme ça la vie : faite de morts et de naissances. Mais à vrai dire, il n'y avait pas encore de naissance et encore trop de morts au goût de la jeune femme.

    Pour noyer ses sombres pensées, l'infirmière avait décidé de se rendre au Crashdown. Elle voulait se détendre un peu, faire le vide. Elle commanda une petite sangria pour commencer tranquillement. Ceci dit, elle se rendit compte, au bout de quelques fines gorgées, que cela ne la détendait en rien et qu'elle se sentait même un peu plus morose. Elle n'arrivait même pas à faire le vide.

    Alors comment faire ? Et bien la jeune femme l'ignorait. Elle préféra contempler le fond de son verre, pourpre, sombre, comme le sang des Edeniens qui ne coulait que trop souvent. Jessie était fatiguée, lassée. Elle en avait marre de cette guerre entre Renégats et Edeniens. Quand est-ce que les hommes et les femmes s'abandonneraient à la paix ? Est-ce que ce virus qui avait anéanti bon nombre de vies et décimer des familles entières n'avait pas été suffisant ? Est-ce que cet affrontement qui durait depuis plusieurs années déjà ne devait il pas un jour toucher à sa fin ? Pourquoi, quand les hommes sont au plus mal, ils ne relèvent pas la tête et ne font qu'aggraver les choses ?

    Tant de questions restant sans réponses. La jeune femme n'en pouvait plus. D'autant plus que Maxime ne se décidait toujours pas à reprendre ses esprits et ces trois derniers mois, il n'avait fait que partir à la dérive, s'effaçant un peu plus chaque jours, ignorant même parfois la présence de Jessie. Non, il ne semblait même plus la voir. Elle s'était accrochée durant ses longs mois, mais ce soir, elle n'en pouvait plus. Elle avait besoin de se détacher un peu, de faire une pause, d'oublier.

    Et le pire, c'est qu'elle n'y arrivait même pas ! Alors la jeune femme prit un second verre, puis un troisième, espérant que l'ivresse la prendrait et l'entrainerait vers d'autres sentiers, plus heureux. Malheureusement, celle-ci se faisait attendre, tardait à venir la cueillir dans son mal, laissant languir Jessie.

    Comme si la jeune femme n'avait pas assez de problème comme ça, un type, qui lui était saoule, se mit à la coller. Elle tenta de le repousser tant bien que mal, mais à vrai dire, elle n'avait pas vraiment la force de le faire reculer, ni même de l'intimider.

_________________
..


I hook on to the light...




...Art by Dangerous Attraction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Rider

avatar

Nombre de messages : 26
Age : 30
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : un peu plus de deux ans
Humeur : calme
Date d'inscription : 27/12/2008

LOG BOOK
About Love: Maybe a pronounced taste for the K
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
98/100  (98/100)

MessageSujet: Re: Siroter son verre détend il vraiment ? [Tom]   Sam 14 Mar - 0:37

Tom était au Crashdown, assis au bar devant un verre de whisky contrefait, seule boisson qui pouvait se faire à leur époque, il était perdu dans ses pensées. Il fallait l'admettre, plus le temps passé, plus le jeune devenait fermé et dur. Il avait toujours été de bonne composition, souriant et serviable, mais tout ce qui se passait changeait les gens.

Sean ne voulait toujours pas qu'il intègre les traqueurs, alors qu'il y était lui même, et que pour couronnait le tour, il allait devenir père, pourquoi avait il le droit de prendre des risques inconsidérés tandis que lui devait rester bien sagement à sa place dans la relève, de plus il devait se rendre à l'évidence, tout ses efforts ne semblait pas payés. Sa mâchoire se contracta à cette pensée.

Il n'aimait pas particulièrement le chaos, la violence et les effusions de sang, mais il savait qu'il ne pouvait pas laisser impunément des innocents faire les frais des démonstrations de force de Quentin Grant et sa petite clique. Il serra un peu plus fort son verre dans sa main, le verre peu solide cédant rapidement sous la pression, sans qu'il ne sourcille, la douleur physique était quelquechose que les années avaient réussis à atténuer, beaucoup plus que la souffrance morale insupportable, de voir ses massacres autour de lui, il laissa échapper les quelques bouts de verre, et jeta un regard au patron pour qu'il lui reserve un autre verre.

C'est alors qu'il remarqua la présence de Jessie, la meilleure amie de son frère, les deux jeunes gens n'avaient jamais été proches, ils se connaissaient et s'appréciaient dans la mesure d'une relation de simples connaissances. Elle semblait subir l'assaut d'un ivrogne, encore un traqueur sur le retour qui avait un peu trop picolé pour oublier le mal être ambiant dans lequel, il était obligé de vivre chaque jours de sa misérable existence.

Il finit par se lever et s'approcha, plaquant sa main, avec fermeté sur l'épaule du jeune homme, ne disant pas un mot, mais son visage fermé, et sa carrure, était à elle seule suffisante pour l'impressionner, de toute façon, il ne cherchait pas la bagarre, juste à tirer la jeune femme d'un mauvais pas.

" La demoiselle n'a pas l'air d'avoir envie de compagnie, alors si je t'offrais un verre et que tu me racontes tes exploits de la journée."

La diplomatie, plutôt que la violence, voilà une voie qu'il aurait préféré à tout ce qui s'imposait plus à son esprit, mais qui sembla marchait puisque le jeune homme accepta, surement trop saoul pour faire la part des choses, et ravi de sentir qu'il pouvait avoir une importance quelqueconque, que diable n'aurait pas donner Tom pour ressentir la même chose.

Il fit un léger sourire à Jessie, avant de payer son verre au type, et l'écoutait bavasser pendant une demi heure, avant qu'il ne s'écroule sur le comptoir, ayant eu son compte en alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessie Palmer
♥.. I am Your Heroine ..♥
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 28
Age du perso : 27 ans
A Eden depuis : 5 Printemps
Humeur : Un petit coup de blues...
Date d'inscription : 10/01/2009

LOG BOOK
About Love: Maxime Callahan... don't flee me...
RELATIONSHIP:
Esprit de combativité:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Siroter son verre détend il vraiment ? [Tom]   Sam 14 Mar - 1:07

    Alors que Jessie était de plus en plus gênée, Tom, le frère de son meilleur ami, attira l'attention de l'ivrogne et l'emmena avec lui un peu plus loin. Jessie lui fit un sourire reconnaissant. Elle continua de boire son verre du bout des lèvres. Une petite demi-heure plus tard, le traqueur était endormit et elle en profita pour rejoindre Tom afin de le remercier.

    Tout d'abord, elle s'assit et commanda deux verres : elle devait bien ça au jeune homme et le faisait avec plaisir. Arrivée à sa hauteur elle lui dit avec gratitude :


    "Je te remercie Tom, tu m'as bien aidé."

    Ceci dit, alors qu'elle parlait, elle aperçut une coupure sur sa main. Rien de bien méchant, mais cela saignait quand même. Son côté infirmière ne put s'empêcher de reprendre le dessus, comme un vieux réflexe que l'on a depuis toujours, et c'est pourquoi elle conseilla à Tom d'une voix bienveillante :

    "Tu devrais faire soigner ça, même si ce n'est pas bien grave. Tu veux que je m'en occupe ?"

    Elle n'aurait su dire pourquoi, mais la jeune femme était persuadée que son interlocuteur allait refusé. Après tout, les hommes, surtout de nos jours, étaient comme ça : à ne plus se plaindre de rien et à faire les fiers, quelque soit l'importance de leur blessure. Elle avait vue des blessés par balles refusés d'être désinfectés sous prétexte qu'ils survivraient. En tout cas, Jessie n'insisterait pas. Tout d'abord parce qu'elle ne voulait pas déranger Tom, mais aussi parce qu'elle n'avait pas le coeur aussi tenace que d'accoutumé ce soir.

    Après un soupire, elle termina sa sangria, tandis que le serveur lui tendait déjà un nouveau verre, de tequila cette fois-ci. La jeune femme ne le but pas tout de suite, laissant un peu de temps avant de reprendre de l'alcool. Elle soupira et lança dans le vide cette interrogation, plus pour elle-même que pour Tom :


    "Quand tout ceci va-t-il finir ? Nous ne méritons donc pas un peu de repos ?"

    Sa voix était étrangement calme, presque dure et froide même, mais avec un petit quelque chose, une fatigue, que l'on ressentait. Il fallait dire que Jessie subissait beaucoup de pression. D'une part elle ne pouvait être au front directe et ne pouvait qu'attendre, tendue, que les traqueurs rentre. D'autre part, elle avait des vies en jeu et elle ne pouvait se permettre dans perdre une sans se sentir coupable. C'était parfois dur de jongler entre ces deux sentiments.

    Ah les enfants ! Il y avait tellement longtemps qu'ils n'avaient pas égayé sa journée. Et pourtant, la jeune femme en aurait cruellement besoin. Mais voilà, parfois, quand ça va mal, on a qu'une envie, pourtant stupide, c'est d'être seul ou de ruminer.

_________________
..


I hook on to the light...




...Art by Dangerous Attraction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Siroter son verre détend il vraiment ? [Tom]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Siroter son verre détend il vraiment ? [Tom]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vraiment bête!
» On est vraiment phenomenal
» Le verre du patron
» Plaque plexi plastique verre ?
» Puce vraiment pas cher !!! (besoin d'info sur le Nabaztag:tag et mir:ror)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden, a new beginning II :: • Eden City • :: Crashdown-
Sauter vers: